Végan, être ou devenir - Les grandes lignes du véganisme

La société tend à faire croire que le véganisme n’est réservé qu’aux personnes «sensibles» qui se préoccupent uniquement du sort des animaux. Non, devenir végan c’est remettre en cause toute sa façon de vivre… Et cela touche de plus en plus de monde !

Si vous demandez à un groupe de personnes quelle est la raison qui les a poussés à prendre ce nouveau chemin, plusieurs réponses justifiées avec chacune des dizaines d’explications différentes peuvent vous revenir.

Pour vous éclairer, je vais donc vous exposer ici,
les grandes lignes du véganisme

devenir-vegan

vegan-protection-animaux

Amour et respect

Ce mouvement s’étend à tous les êtres vivants qui peuplent notre planète. On abandonne l’idée que les animaux sont là dans l’intérêt de nous servir, que nous pouvons les utiliser, les exploiter et les soumettre à notre volonté ...

Il est grand temps de prendre conscience de la gravité de la situation dans laquelle ils vivent. Au jour d’aujourd’hui, juste pour que chacun ait un petit morceau de viande dans son assiette, c’est plus de 60 milliards d’animaux massacrés par an ! Chaque seconde, ils sont 1900 à perdre la vie sous les couteaux des abattoirs ...

Ces chiffres n’incluent pas les victimes de la pêche intensive ...

Des conditions d’élevages, de transports et d'abattages abominables, une vie volontairement abrégée par l’homme, faite de souffrances.

Mais l’être humain ne s’arrête pas là !

Pour l’argent ou par plaisir, nous enfermons les animaux dans des zoos, nous les humilions dans des cirques, nous les abandonnons dans des refuges, nous les pêchons et les retirons de leur milieu naturel, nous arrachons leurs peaux, leurs fourrures, leurs défenses et leurs cornes, nous volons et mangeons leurs progénitures, nous les chassons par loisir, nous les torturons dans des laboratoires ... C’est d’une cruauté insoutenable.

Victor Hugo disait :
« L’enfer n’existe pas pour les animaux, ils y sont déjà »

Bienvenue dans la 6ème grande extinction animale de masse en cours ...

Voilà des faits qui nous touchent en plein cœur lorsque l’on décide d’ouvrir les yeux sur le triste sort des animaux ...

Se tourner vers un mode de vie végan, c’est :

Manger vegan

Manger sans cruauté, en bannissant chair animal, produits laitiers, œufs et miel de son alimentation. Cela peut paraitre compliqué, mais la réalité en est tout autrement !
On réapprend à manger, nos plats deviennent variés et colorés, et concrètement, on redécouvre le plaisir de cuisiner! Un seul regret possible, ne pas l’avoir fait avant.

S'habiller vegan

– S’habiller et prendre soin de soi et de sa maison tout en respectant les animaux.
Pour cela, nous évitons les habits & accessoires faits de laines, de cuirs, de plumes et de fourrures…

Mode vegan

Nous choisissons des cosmétiques & des produits « sans ingrédients d’origine animale » et « non testés sur les animaux ». De plus en plus de fabricants, créateurs, vendeurs, s’engagent dans cette démarche éthique et proposent des produits « clean ».

Nul besoin de passer par un site internet pour trouver des produits « clean ».
En grande surface, beaucoup de marques s’engagent elles aussi à proposer des produits non testés sur les animaux; c’est inscrit sur l’étiquette d’emballage.

Pour les produits de consommation, des personnes vous simplifient vos recherches en passant au crible les ingrédients qui composent les recettes. Les labels sont aussi de précieux indicateurs. LABEL cruelty free et vegan.


Un geste pour sa santé

Le constat est sans appel, on meurt de plus en plus jeune, on naît déjà malade, les salles d’attente des médecins débordent, les hôpitaux sont pleins, et la liste des maladies ne cesse de s’agrandir. Globalement, le nombre de personnes vivant avec un handicap ou une maladie a augmenté de 537,6 millions en 1990 à 764,8 en 2013 (+ 42 %).

Bien que la consommation de viande ne soit pas la seule responsable de cette hausse de la maladie; elle y contribue et n’en reste pas moins inadaptée d’un point de vu physiologique (ainsi que les produits laitiers) à la consommation humaine.

Tableau comparatif des différents régimes

veganisme-vegetalisme-regime

Aucun être humain ne ressent une attirance quelconque à la vue d’un cadavre animal, nous en perdons même l’appétit! Il faudra qu’une tierce personne, à l’abri des regards, dans un abattoir par exemple, égorge l’animal, le vide de son sang, le dépèce, le découpe, le désosse, le dégraisse, lui retire veines et nerfs, pour n’en laisser au final, qu’un petit morceau qui vous sera joliment présenté dans une barquette en magasin.

Puis vous devrez le faire cuire, lui ajouter sel, poivre et épices afin de le rendre appétissant et de pouvoir le manger, avec une fourchette et un couteau.

Le carnivore (ou l’omnivore), lui, à la sueur de son front, armé de ses griffes et de ses dents, ira chasser sa proie, et une fois tuée, la mangera tout entière sur le champ.

Nous êtres humains, sommes faits pour cueillir et ramasser délicatement avec nos mains, les fruits, les baies, les végétaux, les noix et les graines que la nature a généreusement mis à notre disposition. Aucune transformation nécessaire pour pouvoir les déguster!

L’odeur, le gout, la texture… tout y est ! Il suffit de quelques secondes pour pouvoir s’en régaler!

Pas de gâchis!

Le Grand Hippocrate disait
« Que ton aliment soit ta seule médecine »

Peu importe votre âge, votre sexe, le sport que vous pratiquez ou la façon dont vous vivez, si votre santé, votre bien être et votre vitalité vous tient à cœur, vous tourner vers l’alimentation végétale et/ou vivante vous sera bénéfique et d’une aide précieuse.


Écologie et environnement

De nombreux experts tirent la sonnette d’alarme ! Il est temps de réagir face à l’ampleur du désastre passé sous silence par notre gouvernement. Les pointer du doigt pour les désigner coupables de la catastrophe environnementale actuelle n’est pas la solution pour faire changer les choses.

C’est à l’échelle individuelle qu’il faut agir !

En changeant simplement notre façon de consommer quotidiennement ! C’est notre meilleur vote, c’est très simple et accessible à tous !

problemes-production-animaliere

Un geste pour l’humanité

La « Divine puissance créatrice », celle qui donne vie à toutes ces choses merveilleuses que l’on trouve dans notre univers, nous a dotés dès notre naissance d’un cœur, d’un cerveau et d’un esprit, tous « prédestinés » à aimer, à l’empathie et la bienveillance, à venir en aide à son prochain et à travailler main dans la main avec les autres telle une équipe fraternelle.

Seul le conditionnement fait par nos ascendants, les médias, la société tout entière, fait que nous allons à l’encontre des lois fondamentales de la vie.

Il est temps de renouer avec notre conscience et d’appliquer pour nous-même et pour autrui, ce qui nous semble juste et bon. Il est temps face à cette guerre égoïste du pouvoir, de l’argent et des biens matériels, de redoubler d’amour, de partage, de coopération et de confiance. Brisons nos chaînes mentales qui appauvrissent nos esprits, et changeons l’avenir, nous récolterons demain ce que nous semons aujourd’hui…

Méditons cette règle d’or

« Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse »

En espérant vous avoir éclairé, et vous avoir donné l’envie d’emprunter ce nouveau chemin.

Pour clôturer cet article en beauté, je vous laisse découvrir les merveilleux livres, articles et vidéos des grandes personnalités qui ont marqué et changé ma vie ces dernière années.

* Marshall B. ROSENBERG « La communication non violente »
* Andras Moritz « secrets éternels de santé et de jouvence »
* H.M. Shelton « Le jeûne »
* Bernard Clavière « Et si on s’arrêtait un peu de manger »
* Dr Robert Morse « Une illusion qu’on appelle maladie »
* Société française d’hygiène naturelle
* Irène Grosjean « La vie en abondance »
* Thierry Casasnovas
* Céline Alvarez « Les lois naturelles de l’enfant »
* Catherine Gueguen « L’éducation bienveillante »
* Isabelle Filliozat « J’ai tout essayé »

Article rédigé par Mlle G. Anne, partage libre avec un simple lien vers l’article original.

Mise en ligne le 29/01/2019